Le prix du kWh EDF est-il en hausse ?



Fournisseur d'énergie

Depuis le début des années 2000, les prix des énergies sont en hausse, à commencer par ceux concernant l’électricité. Les tarifs bleus d’EDF sont réglementés par les pouvoirs publics et l’entreprise ne peut s’en éloigner ; par conséquent, la société répercute les augmentations de tarifs sur ses clients. Actuellement, soit début 2017, le prix du kWh EDF s’élève à environ 14 centimes d’euros TTC, pour un compteur de 6 kVA et une offre base. Cliquez ici pour en savoir plus.


Les raisons de la hausse


Régulièrement, les pouvoirs publics réévaluent les tarifs réglementés de l’électricité et du gaz. Depuis le début des années 2000 environ, ils subissent des hausses ponctuelles, en tout cas constantes. Ces augmentations s’expliquent par différentes raisons. Tout d’abord, elles servent à amortir les investissements consentis par EDF, et donc en partie par l’Etat, pour mettre aux normes le parc nucléaire français, de plus en plus sujet à la désapprobation générale, notamment depuis la catastrophe de Fukushima. L’entreprise doit aussi investir dans son réseau de transport et de distribution de l’électricité. Les énergies renouvelables représentent également un important poste de dépense et qui croît d’année en année. Enfin, la gestion du personnel d’EDF et de ses filiales  constitue une part importante des investissements financiers de la société.


Prévoir les augmentations de tarif en optimisant sa consommation


Partant de là, l’on se rend bien compte que le seul fait de changer de fournisseur énergétique ne suffira pas à réduire les factures sur le long terme. Avec le Grenelle de l’Environnement, la France incite les citoyens à économiser les énergies et donc, à consommer moins. Il est dès lors fondamental de miser sur l’avenir en entreprenant des rénovations énergétiques dans les bâtiments et habitations, ce qui est sous-tendu par le dispositif des Certificats d’Economie d’Energie (CEE), entre autres aides financières.


ch be lu ca